Au delà du brouillard, un paradis ensoleillé ?

23 01 2010
Table d'orientation

Table d'orientation


Actions

Information

17 responses

23 01 2010
Rosine

Et par temps clair, tu vois jusqu’où ? 😉

23 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

@Rosine: par temps clair ? Ça existe ici ? Je suppose qu’on peut voir heuuuu… Au nord, loin au nord 😉

23 01 2010
Rosine

Bon alors c’est sur, t’as été forcé de prendre la photo 😉 Toi regarder vers le Nord !!!!! T’es plutôt Sud et SOLEIL 😉

23 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

@Rosine: avec tout ce brouillard, je n’ai perdu (le nord 😉 ).

23 01 2010
marie

…. donc c’est tout droit ?….

23 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

@marie: oui, c’est tout droit, à fond à fond… quoi que… il est parfois sympathique aussi de savoir faire quelques crochets, et prendre des chemins de traverse, on y fait souvent des rencontres surprenantes 😉

24 01 2010
alizia

Table d’orientation … Si c’est comme les tables de multiplication ou de conjugaison je m’y perds tout le temps et à tous les temps.
Alors j’essaye d’être Claire plutôt que Manon en me disant que : tout n’est pas gris, même sans boussole, quand on est dé brouillard.

Le paradis ensoleillé se trouve sûrement là où l’on regarde…
A condition d’ouvrir les bons yeux.

24 01 2010
marie

c’est quoi  » les bons yeux  » ? rires….

24 01 2010
alizia

Ceux du cœur.

24 01 2010
marie

bien sûr…  » on ne voit bien qu’avec le coeur  » …. et il est où le Petit Prince ?

24 01 2010
alizia

Va savoir … Il ne m’a pas fait de confidences, tu sais ..
Et je manque cruellement d’imagination.
Je sais juste d’où il vient.
Un jour en farfouillant un peu trop énergiquement sous une étagère un truc a atterri sur ma tête et je me suis dis alors :
« tiens, quelque chose est tombé du ciel… ! C’était Le Petit Prince .. »

24 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

Je ne t’imaginais pas si âgée pour que l’avion bleu n° 223 de St Exupéry passe au dessus de ta tête, laissant choir sur ta tête son œuvre la plus célèbre 🙂

25 01 2010
alizia

Je devais sûrement encore être dans la lune ou sur une autre planète.
Là où l’espace-temps ne correspond plus à rien.. où l’âge a perdu ses repères et où les œuvres défient les têtes en les assommant..

24 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

@alizia & @marie : croyez-en mon expérience. Il faut parfois savoir ne pas jouer au romantique, et savoir ne pas écouter son coeur, ni même seulement regarder à travers lui.

24 01 2010
marie

ce n’est donc pas toi le Petit Prince ? …. on aurait pu s’en douter… tu es – encore – dans le brouillard…. -rires.
[lire avec le coeur ne signifie peut-être pas être romantique, mais peut-être quelque chose qui aurait à voir avec l’empathie ou le care…. notion importante et à la mode en ce moment dans les salons philosophiques]…

24 01 2010
Emmanuel DESVIGNE

@marie: le romantisme n’est-il pas l’art de laisser parler son cœur plus que la raison ?
Je pense qu’on ne doit pas fréquenter les mêmes cercles de philo. Le « care » ? Inconnu… Ah, à moins que ça ne vienne du verbe anglais « to care », prêter attention, apporter du soin… Un peu comme le célèbrissime « il faut être aware » du grand philosophe d’origine belge Jean-Claude Van Damme 😉 Seulement, je crois que le cœur libère des sentiments parfois bien plus forts que l’empathie ou l’ouverture aux autres… Attention donc.

25 01 2010
marie

et on dit alors qu’il s’agit de compassion ou de sympathie… là il faudrait y voir plutôt de la sollicitude… et je cite mes sources : Paul Ricoeur.
donc attention en effet….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :